Présentation

Le Centre Hospitalier Alpes-Isère (CHAI) est un Établissement Public de Santé Mentale (EPSM). Desservant 800 000 habitants sur les deux tiers Sud-Isère, le CHAI est ainsi un acteur majeur du soin psychiatrique en Auvergne-Rhône-Alpes.

Porté par ses six pôles cliniques de psychiatrie générale et de spécialité, adulte et enfant, répartis sur l’ensemble du territoire. Le CHAI est également un établissement dynamique, en perpétuelle évolution. Ces changements permettent d’offrir donc à ses patients une prise en charge de qualité.

En outre, pour atteindre ses objectifs d’excellence, l’établissement a modernisé son offre de soins.

Cette modernisation permet de rester en adéquation avec les évolutions environnementales et sociétales. En effet, la reconstruction du site de Saint‑Egrève et le développement de plusieurs plateaux de santé mentale ambulatoires sur des formats novateurs garantissent l’accès aux soins pour tous.


Le CHAI en chiffres


picto trophée
100
ème
établissement public de santé mentale en Auvergne-Rhône-Alpes
Pictogramme professionnel de santé
Près de
0
Professionnels
picto hôpital
Plus de
0
Structures de soins
Picto Lit
Plus de
0
Lits
Picto Pôles
0
Pôles
6 pôles cliniques et 4 pôles supports
Picto patients
0
Patients
pris en charge
Pictogramme budget
Environ
0
Millions d'€
de budget annuel
Picto investissement
Environ
0
Millions d'€ d'investissement
dans la modernisation et la reconstruction du CHAI

Organisation de la direction


Le Centre Hospitalier Alpes-Isère (CHAI) est dirigé par plusieurs instances décisionnelles et consultatives. Leurs rôles est de garantir le développement et la gestion de l’établissement afin d’assurer une prise en charge de qualité.

Le directoire

Cette première instance a un rôle de gestion de l’établissement.

En outre, elle se compose de l’équipe de direction ainsi que des médecins chefs de pôles.

Enfin, le directoire a pour mission l’approbation du projet médical d’établissement. Le rôle du directoire est également la préparation du projet d’établissement et se doit de conseiller le directeur dans la gestion et la conduite de l’établissement.

Le Conseil de Surveillance

Cette deuxième instance se compose alors de trois catégories de membres :

  • des représentants des collectivités territoriales,
  • des représentants du corps médical et des personnels hospitaliers, des personnes qualifiées
  • ainsi que des représentants des usagers.

Le président du Conseil de Surveillance du CHAI est Christian Coigné.

Enfin, le rôle de cette instance est de se prononcer sur les orientations stratégiques de l’établissement. Elle doit donc se prononcer sur la politique qualité, la gestion des risques, la sécurité des soins et assure également le contrôle de la gestion du CHAI.


La Commission Médicale d’Établissement (CME)

Elle contribue à l'élaboration de la politique d'amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins. Cette commission propose également des améliorations concernant les conditions d'accueil et de prise en charge des usagers. Enfin, elle propose au directeur un programme d'actions assorti d'indicateurs de suivi. Ce programme prend en compte les informations contenues dans le rapport annuel de la Commission des Usagers.

C’est le Docteur Giovanna Venturi-Maestri qui en est la présidente.

Le Comité Technique d’Établissement

Instance représentative du personnel. Elle est notamment consultée sur l’ensemble des sujets impliquant le fonctionnement et l’organisation de l’établissement. Elle traite surtout des orientations stratégiques, du plan de redressement, d'organisation interne, des conditions de travail...

Le Comité d’Hygiène Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT)

Ce comité veille aux bonnes conditions de travail d’hygiène et de sécurité pour l’ensemble du personnel.